Qu'est-ce que le canal sensoriel privilégié ?


Votre sens préféré ou votre canal sensoriel principal ou privilégié n’est pas nécessairement celui qui est plus développé par rapport à vos autres sens.


C’est le mode de perception sensoriel par lequel vous "captez en priorité" votre entourage et votre environnement.


Vous voyez de quoi il s'agit ? Vous entendez le concept ? Vous saisissez l'intérêt ?

POURQUOi LE CONNAiTRE ?

Le canal sensoriel que vous privilégiez pour collecter les informations sur le monde qui vous entoure est celui qui prédomine inconsciemment dans votre quotidien pour


  • faciliter la mémorisation d’informations,
  • saisir les données d’un problème,
  • faire des choix et prendre des décisions qui vous correspondent,
  • vous faire comprendre par votre entourage.

COMMENT LE DÉTERMiNER ?

Pour découvrir le canal sensoriel préférentiel que vous utilisez personnellement, je vous propose de vous raconter spontanément un souvenir, par exemple une journée à la mer, à la montagne, à la campagne.


Puis observez ce qui est le plus présent de manière plus détaillée dans votre description

  • le cadre visuel : images, formes, couleurs, luminosité
  • l’auditif : bruits, voix, rires, conversations, musique, sons, silences
  • des ressentis comme le toucher, la température ambiante, les textures, les mouvements corporels, le goût et l’odorat


Vous trouvez d’autres indices pour déterminer votre canal sensoriel privilégié en prenant conscience des verbes et mots imagés ainsi que des expressions figurées que vous utilisez dans votre discours habituel


  • visuel : je vois bien ce que tu veux dire, regarder, apparaître, révéler, éclairer, éclaircir, montrer, clignoter, pointer, polariser, imaginer, observer, sembler, ... nébuleux, sombre, lumineux, coloré ... c’est clair, à vue d’œil, ... image, regard, perspective, ...
  • auditif : j’entends bien, écoute-moi, articuler, assourdir, ... criard, déphasé, sous-entendu, inouï, discordant, d’accord, ... cela sonne juste, être sourd à, être toute ouïe, un ton direct, à voix haute, plein les oreilles, ... harmonie, dissonance, désaccord, ...
  • kinesthésique : je sens bien, contacter, toucher, saisir, agripper, s’emparer, échapper à, emboîter, jeter, accrocher, pétrifier, embobiner, tenir, se heurter à, ... un coup de main, tourner autour du pot, ... dur, ferme, chaud, engourdi, émouvant, ... pression, mouvement, flux, ...
  • non-spécifique : penser, décider, motiver, comparer, comprendre, planifier, savoir, considérer, conseiller, délivrer, développer, délibérer, créer, reproduire, anticiper, indiquer, administrer, activer, préparer, percevoir, avoir conscience.

EN QUOi CELA AUGMENTE LE BiEN-ÊTRE AU QUOTiDiEN ?

De connaître votre canal sensoriel privilégié vous permet de faire certains choix plus en harmonie avec vous-même et plus satisfaisants.

Tout d’abord, au niveau des apprentissages :
On mémorise beaucoup plus facilement ce qui entre par le canal sensoriel préférentiel.
Entre autres,

  • pour le visuel : images, affiches et schémas ou tableaux, utiliser des couleurs
  • pour l'auditif : écouter, discuter, répéter à voix haute, faire des rimes et des jeux de mots
  • pour le kinesthésique : écrire et dessiner, jeux de rôles et pratiques


Ensuite, pour trouver une solution à un problème qui vous trotte par la tête, vous pouvez utiliser ces mêmes approches que pour la mémorisation : rassemblez les données dont vous disposez et ordonnez-les en faisant appel à ce qui attire votre sens privilégié, pour organiser une représentation globale que vous capterez sur votre canal sensoriel préférentiel.

En outre, pour orienter vos choix, surtout lors d’aménagements de votre lieu de travail, pour décider de vos activités de loisirs, mais aussi pour des achats de vêtements, de décoration, de meubles, vous augmentez directement votre bien-être au quotidien en veillant à favoriser ce qui correspond à votre sens privilégié pour ressentir une satisfaction plus durable et plus profonde.

Par exemple, une personne qui utilise de préférence son canal

  • visuel : prête attention aux couleurs, aux formes, aux motifs, est très observatrice et sensible aux choses bien rangées
  • auditif : donne plus d’importance au côté pratique des choses et sera attentive au discours et conversations et aux bruits de fond
  • kinesthésique : apprécie les matières au toucher, préfère le confortable, le palpable et les objets en relief.

LE QUOTiDiEN AVEC SON ENTOURAGE

Vous pouvez simplement déterminer le canal sensoriel préférentiel de votre entourage en observant quelles sont leurs expressions utilisées en racontant un évènement, les points sur lesquels ils insistent sont-ils d'ordre visuel, auditif ou kinestésique ?


Puis, afin de mieux vous faire comprendre et d’orienter vos choix communs en fonction des canaux privilégiés des personnes concernées, vous pouvez veiller à utiliser des expressions imagées de leur canal sensoriel privilégié.


Par exemple, mettons que vous souhaitiez prévoir une sortie à la plage.

Si votre canal sensoriel préférentiel est le visuel, vous pensez peut-être à l'harmonie de couleurs : de la mer, du ciel et de la plage, peut-être aux mouettes qui ajoutent de jolies touches blanches.

Pour augmenter vos chances de vous faire accompagner par une personne au canal sensoriel principal auditif, parlez-lui plus des vagues et moins des mouettes...

Voilà quelques propositions pour améliorer le bien-être au quotidien, et une manière ludique pour chercher son canal sensoriel préférentiel et celui de son entourage.

Alexandra KYAW

Accompagnatrice du changement

en Sophrologie & coaching PNL

© 2015-2022 All rights reserved

by Alexandra Kyaw

bouton facebook
bouton youtube